You are currently viewing Conseils pour masser les bébés qui n’aiment pas être massés

Conseils pour masser les bébés qui n’aiment pas être massés

Mon objectif est de créer des bébés heureux grâce au massage, mais bien sûr, tous les bébés ne sont pas couchés là à roucouler pendant que vous leur appliquez avec amour des techniques de massage pour bébé. En organisant des cours et en enseignant à des centaines de parents et de bébés, il n’est pas rare du tout que les bébés hurlent d’indignation au premier signe de massage, et la pire chose que vous puissiez faire est de serrer les dents et de continuer – vous courez le risque de créer un association négative dans leur esprit. J’ai donc écrit ce court article pour aider les mamans avec des bébés qui n’aiment pas être massées.

Alors pourquoi s’embêter ? Sûrement si le bébé ne l’aime pas, ne le faites pas ? Bien sûr, c’est une option, mais si l’on considère tous les avantages fantastiques du massage pour bébé, cela vaut la peine d’essayer certaines des idées discutées ici.

Conseil n°1 Préparez le décor

Pensez à l’environnement et à votre bébé. Est-ce chaud, calme, tranquille ? Un bébé sensible qui se déshabille dans une salle paroissiale avec six autres bébés alors qu’ils sont habitués à passer des journées calmes et paisibles à la maison juste tous les deux risque de protester. Certains bébés aiment l’interaction sociale d’être avec d’autres bébés et d’être dans un nouvel environnement simulant, et d’autres non. Pensez à qui est votre bébé et préparez le terrain en conséquence. Choisissez une classe plus petite, dans un environnement plus chaud, ou procurez-vous un DVD ou téléchargez et pratiquez à la maison.

Astuce #2 Habillez-vous (et déshabillez-vous) judicieusement

Si vous allez à un cours ou si vous faites la routine à la maison, habillez votre bébé avec des vêtements amples et confortables. Les combinaisons de nuit sont idéales. Tirer et retirer les vêtements d’un bébé peut être un peu stressant pour lui, alors rendez les choses aussi faciles que possible pour vous deux. Déshabillez-le lentement et doucement, avec beaucoup d’encouragements positifs pour qu’il se sente heureux et à l’aise. Un problème majeur avec les petits bébés est qu’ils ne se sentent pas en sécurité lorsqu’ils sont nus (n’est-ce pas tous ?!), alors gardez cela à l’esprit. Placez une mousseline ou une couverture sur les parties du corps qui ne sont pas massées. Cela les empêche d’avoir froid et augmente leur sentiment de sécurité, donc à moins que votre bébé n’aime être nu à n’importe quelle occasion (le mien l’était et le reste franchement), c’est une bonne stratégie.

Pensez à vos propres massages (vous vous en souvenez, n’est-ce pas ? Il y a très, très longtemps…) et à la façon dont vous êtes drapé de serviettes et seule la partie que vous vous faites masser est exposée. Pour les nouveau-nés, la régulation de la température est très importante, je recommanderais donc de masser à la maison pendant les premières semaines. Pour le bébé qui refuse catégoriquement d’être déshabillé joyeusement, ou le parent qui veut masser sans se mêler d’huile (lors de ses déplacements par exemple), il est agréable de masser à travers les vêtements. Une seule couche est la meilleure et un effleurage doux sur le dos et les jambes tandis que l’aide verticale sur l’épaule est très calmante et apaisante – j’imagine que vous le faites naturellement de toute façon, donc vous pratiquez déjà le massage pour bébé tous les jours ! S’il n’est pas content de rester à plat sur le sol, asseyez-vous avec votre dos soutenu et laissez-le s’allonger sur vos genoux, de cette façon, il pourra mieux vous voir aussi.

Astuce #3 Le timing est primordial

Le moment de la journée où vous massez est important, mais je ne peux pas vous dire quel est le meilleur moment pour vous. C’est l’une des questions les plus courantes que l’on me pose, mais elle est si propre à la routine de chaque bébé, mais mon conseil est toujours celui-ci : massez au moment le plus heureux de votre bébé. Chaque bébé a une bonne période de la journée – certains en milieu de matinée, d’autres en milieu d’après-midi et d’autres vers l’heure du coucher. Le consensus commun a souvent été de faire du massage une partie de la routine du coucher et je soutiendrais cela, mais pas si au moment où le bain est terminé, votre bébé crie affamé et épuisé. Ce n’est pas le moment de commencer le massage.

Les soirées peuvent aussi souvent être un moment maniaque, avec des partenaires arrivant à la maison et fouettant bébé dans une frénésie, ou des frères et sœurs plus âgés voulant leur part de votre attention, ou des personnes à nourrir (parfois même vous-même) et ainsi de suite. Donc, dans certains cas, il semble insensé d’essayer de “masser le bébé pendant 20 minutes” à ce moment où vous avez passé toute la matinée assis juste tous les deux à regarder Jeremy Kyle et à manger des hobnobs (juste moi alors ?). J’ai découvert, d’après les commentaires de mes mères lors des cours, que le massage du matin conduit à des siestes de meilleure qualité ce jour-là et à un meilleur sommeil ce soir-là. De plus, si vous massez pour les coliques, le milieu de la matinée est un moment calme et tranquille et le massage semble alors avoir un effet positif sur le temps des coliques de la soirée. Faites donc des associations positives et massez lorsque vous êtes tous les deux à votre meilleur.

Conseil n°4 Intégrez-le à votre emploi du temps, et non l’inverse

Un autre point que je devrais souligner ici est que vous ne devriez pas vous sentir obligé de vous asseoir et d’effectuer une routine complète de 20 minutes chaque jour – je suis sûr que vous avez suffisamment de soucis sans vous sentir coupable de ne pas avoir fait de massage aussi ! Essayez d’intégrer un massage complet quelques fois par semaine, oui, c’est très bien, mais soyez également créatif et intégrez-le à votre routine et non l’inverse. Je suis passionné par le massage des pieds (puisque je suis un réflexologue de formation) donc je recommanderais de masser les pieds tous les jours, et un bon moment pour le faire est lors d’un changement de couche (et il y en a assez dans la journée) et quand ils s’amusent un peu.

Astuce #5 Soyez heureux

Si vous avez un bébé qui n’aime pas tellement se faire masser, il peut être facile de se sentir tendu avant de commencer, surtout dans une situation de groupe. Votre bébé comprendra cela grâce à votre langage corporel et à son propre sixième sens ! Étirez-vous, installez-vous confortablement et détendez-vous avant de commencer. Assurez-vous d’avoir tout à portée de main (huile, lingettes, serviette). maintenir le contact visuel et sourire ! Si vous vous concentrez fortement et que vous regardez vos mains plutôt qu’elles, elles peuvent s’inquiéter un peu. Le contact visuel, le sourire et le fait de chanter des chansons stupides aident !

J’espère que ce qui précède vous aidera si vous avez un bébé qui n’aime pas tellement se faire masser. Vous pouvez également constater qu’au fil du temps, différents mouvements sont préférés et détestés, il est donc important de réessayer dans quelques semaines et de voir si les choses ont changé. Profitez de votre bébé!



Source by Helen Pritchard